Projet de piscine municipale à Beloeil, 1 600 personnes signent le registre

La mairesse de Beloeil, Diane Lavoie.

La mairesse de Beloeil, Diane Lavoie.

Un peu plus de 1 600 personnes se sont prévalues de leur droit de vote dimanche dernier à Beloeil pour aller signer le registre du référendum sur le controversé projet de piscine municipale.

Le taux de participation lors de cette journée de vote par anticipation est estimé à près de 9,80 %. Un autre jour de scrutin sur le sujet sera tenu dimanche prochain, soit le 18 septembre.

Au lendemain de ce jour de vote du 11 septembre, la mairesse de Beloeil, Diane Lavoie, a tenu à dénoncer les actes de vandalisme qui ont été perpétrés sur les affiches faisant la promotion du projet.

« C’est un processus qui doit se faire dans le respect des opinions de tous et chacun, a dit Mme Lavoie en point de presse, j’invite à nouveau les gens à prendre part à la démarche, et ce, dans un climat de respect.»

Elle dénonce aussi une campagne de désinformation lancée par le comité du Non qui, selon elle, effraie les citoyens avec la hauteur financière du projet. Cette campagne fait état d’une dépense de 20 M$ pour le projet, qui serait estimé à 14 M$ par la Ville.

Pour sa part, la Ville a retenu les service de la firme d’auditeur indépendant Deloitte pour vérifier ses hypothèses, méthodes et procédures mises de l’avant lors de l’élaboration du projet de piscine municipale.

Mme Lavoie soutient que la firme d’auditeur confirme la bonne démarche de la Ville dans ce dossier.

Toutefois, les citoyens expriment leur opinions sur les réseaux sociaux. Louis-Philippe Gratton indique que le camp du non n’a pas dépensé son argent pour des pancartes qu’ils juge inutiles. Mais Eric Thibault lui répond que le camp du Non coûte cependant aux contribuables 100 000 $ en référendum.

D’autres commentaires font état de la position de la mairesse qui veut une campagne référendaire sans chicane et honnête, mais ces gens déplorent que les noms de ceux qui s’opposent soient affichés dans le journal local.

Certains citoyens disent ne pas être contre le projet de piscine municipale, mais être contre un projet de 14 M$ pour une petite population de 20 000 personnes à Beloeil.